L’acte créateur

Je me mets à l’écart pour un temps de méditation. Je m’installe en cherchant le lieu, puis la posture qui me convient, pour me sentir libre et disponible. Je prends le temps de faire le calme en moi, en étant attentif à ma respiration. J’inspire et j’expire plusieurs fois, sans forcer, m’efforçant de déposer toutes les préoccupations qui m’encombrent. Je trace sur moi le signe de croix.

Je demande la grâce d’être l’artisan de ma propre vie, avec le secours du Seigneur.

Je contemple ces deux œuvres de deux céramistes contemporains.

1.Corinne Gueho – « Mur mur » – Galerie Capazza, Nançay 2022 – Exposition Terra Incognita

2.Joan Serra « Argile, manganèse et lustre d’or » – Galerie Capazza, Nançay 2022 – Exposition Terra Incognita

Corinne Gueho travaille deux sortes de terre, noire et blanche, auxquelles elles donnent des formes géométriques, devenues lisses par un long travail de polissage. Horizontalité massive des deux socles noirs. Verticalité de deux maisons qui dressent la pointe de leur toiture. Celle de gauche, d’une blancheur immaculée. Celle de droite, où le blanc s’efforce de gagner sur le noir, encore présent.

Joan Serra associe la terre au métal. Un bloc de terre noire, encore brut, irrégulier, grumeleux, d’où semble sortir une surface encore en gestation, où les plis semblent encore lutter au travail qui s’efforce d’aplanir, d’égaliser…Baudelaire peut venir à l’esprit lorsqu’il évoque le travail du poète créateur : « tu m’as donné ta boue, et j’en ai fait de l’or. »

Je médite maintenant sur l’acte créateur, sur le geste du potier, geste inaugural posé par Dieu lui-même. « Alors le Seigneur Dieu modela l’homme avec la poussière tirée du sol ; il insuffla dans ses narines le souffle de vie, et l’homme devint un être vivant. » (Genèse, 2, 7)

Je médite ensuite sur mes propres gestes créateurs que j’accomplis pour façonner mon chemin de vie, chacun étant appelé par le Seigneur à être co-créateur :

Comment est-ce que je m’efforce de rendre ma vie « habitable », à l’image des maisons solidement fondées de Corinne Gueho…Que puis-je dire de la solidité du socle sur lequel je construis ? « Ainsi, celui qui entend les paroles que je dis et les met en pratique est comparable à un homme prévoyant qui a construit sa maison sur le roc. » (Matthieu, 7, 24). Quelles sont mes fragilités ? Quels obstacles est-ce que je rencontre ? Quelles résistances peuvent exister en moi ?

Comment est-ce que je m’efforce de polir les aspérités de ma propre vie, pour progresser vers une vie plus harmonieuse, plus lumineuse, à l’image de la surface dorée émergeant du chaos, dans l’œuvre de Joan Serra ? Je peux voir, dans cette création, la naissance d’un livre doré et lumineux, comme le livre que je cherche à écrire de ma propre vie.

Prenant conscience de mon labeur, de mes combats, mais aussi des éclats de lumière reçus, j’écoute Paul : « La Création tout entière gémit maintenant encore dans les douleurs de l’enfantement. » (Romains, 8)

Je me tourne vers le Seigneur, dans une conversation intime et confiante, pour lui présenter mes difficultés et mes réussites. Je lui demande son aide. « Seigneur, viens à mon secours. »

Je termine en disant le psaume 4

Quand je crie, réponds-moi, Dieu, ma justice ! Toi qui me libères dans la détresse, pitié pour moi, écoute ma prière !
 Fils des hommes, jusqu'où irez-vous dans l'insulte à ma gloire, * l'amour du néant et la course au mensonge ?
Sachez que le Seigneur a mis à part son fidèle, le Seigneur entend quand je crie vers lui.
Mais vous, tremblez, ne péchez pas ; réfléchissez dans le secret, faites silence.
 Offrez les offrandes justes et faites confiance au Seigneur.
 Beaucoup demandent : « Qui nous fera voir le bonheur ? » Sur nous, Seigneur, que s'illumine ton visage !
Tu mets dans mon cœur plus de joie que toutes leurs vendanges et leurs moissons.
 Dans la paix moi aussi, je me couche et je dors, car tu me donnes d'habiter, Seigneur, seul, dans la confiance.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s