avec l’évangile de ce jour

Je me dispose pour accueillir la Parole de Dieu et je demande au Seigneur « qu’Il éveille mon oreille pour que j’écoute comme un disciple. »

Evangile de Jésus-Christ selon saint Marc (10, 17-27)

En ce temps-là, Jésus se mettait en route quand un homme accourut et, tombant à ses genoux, lui demanda : « Bon Maître, que dois-je faire pour avoir la vie éternelle en héritage ? » Jésus lui dit : « Pourquoi dire que je suis bon ? Personne n’est bon, sinon Dieu seul. Tu connais les commandements : Ne commets pas de meurtre,
ne commets pas d’adultère, ne commets pas de vol, ne porte pas de faux témoignage, ne fais de tort à personne, honore ton père et ta mère. 
» L’homme répondit : « Maître, tout cela, je l’ai observé depuis ma jeunesse.   Jésus posa son regard sur lui, et il l’aima. Il lui dit : « Une seule chose te manque : va, vends ce que tu as et donne-le aux pauvres ; alors tu auras un trésor au ciel. Puis viens, suis-moi. »  Mais lui, à ces mots, devint sombre et s’en alla tout triste, car il avait de grands biens.

Alors Jésus regarda autour de lui et dit à ses disciples : « Comme il sera difficile
à ceux qui possèdent des richesses d’entrer dans le royaume de Dieu ! » Les disciples étaient stupéfaits de ces paroles. Jésus reprenant la parole leur dit : « Mes enfants, comme il est difficile d’entrer dans le royaume de Dieu !  Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. »  De plus en plus déconcertés, les disciples se demandaient entre eux : « Mais alors, qui peut être sauvé ? Jésus les regarde et dit : « Pour les hommes, c’est impossible, mais pas pour Dieu ; car tout est possible à Dieu. »

Jésus et le jeune homme riche – Heinrich Karl Hofmann (1889)

Je contemple Jésus dans la relation de pauvreté qui l’unit à son Père, dans le chemin d’Alliance nouvelle qu’il ouvre, dans la disponibilité intérieure et le dépouillement qu’il suggère. Je le contemple dans l’élan de Vie, le chemin de Lumière auxquels il appelle…

Je regarde le jeune homme riche, son empressement à rencontrer Jésus, son questionnement puis son soudain endurcissement, son enfermement dans son chemin de ténèbres et sa tristesse…

Je regarde les disciples, en chemin avec Jésus, ouverts à un nouveau commencement, riches de leur pauvreté…

Chemins de vie, de mort, chemins de lumière, de ténèbres… Pour moi, qu’en est-il de mon pèlerinage ? Où sont mes idoles, où est ma pauvreté ? Ma vie est-elle sur le chemin du retour vers le Père, engagée à la suite du Christ, avec Lui ?

Je contemple l’espérance donnée… par la toute-puissance d’amour du Père et la possibilité d’y répondre en laissant la volonté du Christ me transformer…

Suis-je prêt(e) à laisser le Seigneur réorienter ma vie, à consentir à avancer dans la Rencontre, avec le désir d’aimer cette pauvreté que j’ai choisie ?

Comme sur le jeune homme riche, Jésus pose sur moi son regard de tendresse. Il me désigne aujourd’hui, un chemin de liberté…Chaque jour, Jésus m’appelle à entrer dans son amour.

Dans ma prière, je peux demander à l’Esprit Saint qu’il vienne façonner mon cœur de fils/fille adoptif/ve et d’entrer dans la relation qui unit le Christ à son Père.

En chemin à la suite de Jésus, je peux faire mienne la prière des disciples :Notre Père… Que ta volonté soit faite… Amen

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s