Prier avec une photo

Fields near Quito, Sierra region, Ecuador (0°17′ N – 78°41′ W).

Je me mets en présence du Seigneur  et je lui demande d’entrer dans son projet créateur.

Je contemple cette photo avec sa luminosité, ses taches de couleur formant un camaïeu de brun/ vert/orangé, la diversité de formes  qui s’agencent ensemble à la manière d’un patchwork, la ligne d’arbres sinueuse qui  traverse et relie cet ensemble de champs …

Je considère ce que cela m’évoque : la douceur du climat qui permet ce verdoiement et la culture de céréales sur les plateaux de la région de Quito –  le travail des habitants qui cultivent  ces parcelles de terre pour qu’elles donnent leur fruit – la petitesse des parcelles qui permettent de vivre sans plus.

Je me laisse toucher.

Je parle au Seigneur.

Je peux me réjouir avec Lui de la beauté de ce paysage, fruit de l’alliance entre ce qui est donné par le Créateur et du travail de l’homme.  Rendre grâces pour les fruits de la terre quand vient la moisson ; pour la vie donnée.

Je peux aussi lui demander pardon pour ma participation à un système qui conduit à une répartition inégale des terres agricoles : les plus productives dans les vallées et sur les côtes étant aux mains de grands propriétaires qui font des cultures d’exportation,  et les hauts plateaux  laissés aux petits paysans.

Je peux entendre cette parole de Jean-Paul II « Dieu a donné la terre à tout le genre humain pour qu’elle fasse vivre tous ses membres, sans exclure ni privilégier personne. »  Et demander eu Seigneur que l’humanité  et moi-même progressent dans la conscience de la destination universelle des biens.

Je peux terminer par la prière du Pape François pour la semaine Laudato Si’ en mai dernier :

« Dieu aimant, Créateur du ciel, de la terre et de tout ce qu’ils contiennent. Ouvre nos esprits et touche nos cœurs, afin que nous puissions faire partie de la création, ton don.

Sois présent pour les nécessiteux en ces temps difficiles, en particulier les plus pauvres et les plus vulnérables. Aide-nous à faire preuve de solidarité créative pour affronter les conséquences de cette pandémie mondiale. Rends-nous courageux en acceptant les changements apportés à la recherche du bien commun.

Maintenant plus que jamais, que nous pouvons tous nous sentir interconnectés et interdépendants. Assure-toi que nous pouvons écouter et répondre au cri de la terre et au cri des pauvres. Les souffrances actuelles peuvent être les douleurs de l’accouchement d’un monde plus fraternel et durable. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s