Psaume 39

Me voici Seigneur, je viens faire ta volonté

Tu ne voulais ni offrande ni sacrifice,
tu as ouvert mes oreilles ;
tu ne demandais ni holocauste ni victime,
alors j’ai dit : « Voici, je viens.

« Dans le livre, est écrit pour moi
ce que tu veux que je fasse.
Mon Dieu, voilà ce que j’aime :
ta loi me tient aux entrailles. »
J’annonce la justice
dans la grande assemblée ;
vois, je ne retiens pas mes lèvres,
Seigneur, tu le sais.

Mais tu seras l’allégresse et la joie
de tous ceux qui te cherchent ;
toujours ils rediront : « Le Seigneur est grand ! »
ceux qui aiment ton salut.

« Je ne retiens pas mes lèvres »

Je me mets à l’écart pour me mettre à l’écoute de ce psaume. Je cherche à me rendre disponible à l’invitation du psalmiste : « Voici, je viens. »

Je proclame ce psaume à haute voix et me laisse rejoindre par un mot, une expression, un verset, qui m’aident à mieux percevoir la volonté du Seigneur, ce à quoi il m’appelle :

L’écouter : « tu as ouvert mes oreilles ».

Discerner dans Sa Parole, dans l’Écriture ce à quoi il m’invite : « dans le livre est écrit pour moi ce que tu veux que je fasse. ».

Le chercher, avec « tous ceux qui te cherchent ».

Annoncer la Bonne Nouvelle : « j’annonce la justice » ; « ils rediront : « le Seigneur est grand ».

Je rends grâce d’être appelé personnellement (« est écrit pour moi » …), tout en participant à une vie communautaire. (« La grande assemblée » ; « tous ceux qui te cherchent » …).

Je relis le psaume ou peux l’écouter.

Et c’est, en communion avec l’Église universelle, que je dis « Notre Père… » 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s