En forme de voeux

Prière du Pape François – Laudato Si’

Voici une prière qui pourrait exprimer nos souhaits et nos voeux pour cette nouvelle année qui commence. Qu’elle en éclaire et oriente mon quotidien. Que nous soyons des porteurs de la Lumière.

Je peux la redire lentement et m’arrêter sur un ou deux versets qui me rejoignent particulièrement.

Je regarde ce qui fait mon quotidien et l’habite, mes différents lieux de vie et d’engagement et demande la grâce de discerner comment répondre personnellement à ces défis et laisser l’Esprit guider mon coeur et mes actes.

J’accueille avec confiance l’inconnu du temps qui vient, sûr.e de la présence aimante et fortifiante du Seigneur à mes côtés.Je le lui partage.

le groupe HOLI

J’ai vu des montagnes sans neige, des océans qui se déchainent
J’ai vu des petits ruisseaux devenir des fontaines
J’ai vu des fous d’amour marcher dans le vent
Des peuples se lever et réveiller le printemps

J’ai vu des hommes qui se battent,
Qui se bougent parce que la Terre est dans le rouge
J’ai vu des marchands d’inutile,
De l’argent facile et des désirs futiles
J’ai vu le soleil se voiler, des enfances volées, des rêves s’envoler
J’ai vu des guerres et aussi des colombes

J’ai vu des matins sombres et des nuits étoilées
Des lueurs dans la pénombre, et des feux s’allumer
J’ai vu dans leurs yeux la détresse, le stress et la tristesse
J’ai vu la tendresse, des regards s’illuminer par la beauté d’un geste
J’ai vu, des coeurs se durcir,
Des visages se fermer et des portes s’ouvrir
J’ai vu la méfiance, des absences,
La défiance, et des témoins d’espérance
J’ai vu des armes, des larmes, des drames et des sourires
J’ai vu la joie et les colères qui grondent

J’ai vu des orages, des barrages, des grillages
Des oiseaux sortir de leur cage, voler au-dessus des nuages
J’ai vu des hommes accablés, oubliés, confinés
J’ai vu une flamme dans leurs yeux, l’amour comme un feu
J’ai vu des des blessures, des fractures,
Des fissures, des brûlures, des déchirures, des dictatures

Et j’ai lu des mots qui rassurent
J’ai vu des enfants chanter et d’autres
Pleurer, des blés germer et des graines geler
J’ai vu des prisons dorées,
Des matelas de fortune, la loi des marchés et les biens qu’on consume
J’ai vu des mains qui tremblent,
Qui attendent qu’on leur tende la main
J’ai vu des nuits sans fin,
Des lourds matins et la lumière au bout du chemin,
J’ai vu des espoirs déçus,
Des rêves déchus, des gens abbatus, des voies sans issue
Et j’ai vu la vie reprendre le
Dessus, parce qu’on s’est battus, on a tenu
J’ai vu le souffle du monde

Oh oh oh
Oh oh oh oh
Oh oh oh
Oh oh oh oh

Voici le souffle du monde
Marche avec moi mon dieu
Voici le souffle du monde
Marche avec moi mon dieu
Au coeur de ce monde

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s