Psaume 131

R/ Le Seigneur Dieu lui donnera
le trône de David, son père. (Lc 1, 32)

Souviens-toi, Seigneur, de David
et de sa grande soumission
quand il fit au Seigneur un serment,
une promesse au Puissant de Jacob :

« Jamais je n’entrerai sous ma tente,
j’interdirai tout sommeil à mes yeux
avant d’avoir trouvé un lieu pour le Seigneur,
une demeure pour le Puissant de Jacob. »
Le Seigneur l’a juré à David,
et jamais il ne reprendra sa parole :
« C’est un homme issu de toi
que je placerai sur ton trône.

« Si tes fils gardent mon alliance,
les volontés que je leur fais connaître,
leurs fils, eux aussi, à tout jamais,
siégeront sur le trône dressé pour toi. »

Car le Seigneur a fait choix de Sion ;
elle est le séjour qu’il désire :
« Voilà mon repos à tout jamais,
c’est le séjour que j’avais désiré. »

« Une demeure pour le puissant de Jacob »

Je fais mémoire du passage du livre de Samuel (2 S 7, 1-17) auquel fait allusion ce psaume. David, alors qu’il est roi et s’est fait construire un palais à Jérusalem, fait le projet de construire une maison pour le Seigneur (le Temple). Mais le prophète Natan lui fait dire que c’est d’abord le Seigneur qui  lui fera une maison (une dynastie). C’est Dieu qui choisit Sion (Jérusalem) et la lignée de David pour se révéler aux nations.

Et moi ? Quels sont les projets que je forme pour le Seigneur ? Qu’est-ce que j’aimerais faire pour lui ? Ai-je pris le temps auparavant de voir ce que le Seigneur fait pour moi ?

« C’est un homme issu de toi  que je placerai sur ton trône »

Je peux contempler Jésus, le Messie issu de la lignée de David. « Le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père » dit l’ange à Marie au sujet de l’enfant qui va naitre, comme le rapporte Luc dans son prologue.Jésus est le Nouveau Temple qui est présence de Dieu ; il est venu habiter parmi nous.

Je considère cette venue de Jésus, Fils de Dieu et Fils de David, en notre humanité.

« elle est le séjour qu’il désire »

Ainsi parle le psalmiste de Sion.  Mais Sion préfigure la Jérusalem céleste, telle que la décrit l’Apocalypse.En attendant sa venue, c’est le temps de l’Eglise qui invite chacun à accueillir Jésus qui vient faire en nous sa demeure.

Je parle au Seigneur de ce qui m’habite après cette méditation et je demeure avec Lui.

Je peux terminer en écoutant le chant « tu fais ta demeure en nous Seigneur »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s