Psaume 129

Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur,
Seigneur, écoute mon appel !
Que ton oreille se fasse attentive
au cri de ma prière !

Si tu retiens les fautes, Seigneur,
Seigneur, qui subsistera ?
Mais près de toi se trouve le pardon
pour que l’homme te craigne.

J’espère le Seigneur de toute mon âme ;
je l’espère, et j’attends sa parole.
Mon âme attend le Seigneur
plus qu’un veilleur ne guette l’aurore.

Mon âme…veilleur qui guette l’aurore
  1. Je me dispose à la prière, en demandant au Seigneur de faire miennes les demandes du psalmiste.
  2.  Je lis le psaume, lentement, et me laisse rejoindre par un mot, une expression, un verset que je me redis plusieurs fois.
  3. Je relis le psaume une nouvelle fois. Je m’arrête sur ce qui est dit à la première personne : « je crie » ; « j’espère » ; « j’attends » … Et je prends le temps, aujourd’hui, de formuler les cris qui peuvent monter en moi. Puis je contemple la fidélité du Seigneur, toujours là pour écouter mes appels.
  4. Je termine en m’unissant à tous les baptisés qui, aujourd’hui, de par le monde disent ce même psaume en partageant la prière que le Christ nous a laissée. « Notre Père… »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s