avec Marie enfant


L’éducation de la Vierge – église de Moulins sur Yèvre

Ce tableau est une copie « réduite » d’un tableau de Jean Boucher (1616- Huile sur bois) qui se trouve dans l’église St Bonnet à Bourges. Un personnage est absent: Joachim, le père de Marie.

Dans le livre « Le patrimoine des communes du Cher »:

« Sainte Anne (la mère) enseigne la lecture à Marie, enfant, Cette œuvre de Jean Boucher s’attache à la représentation d’une scène familiale quelque peu sortie de son véritable contexte par le style des meubles et des livres reliés. Cette scène d’éducation est éclairée d’une lumière divine par la présence d’anges qui entourent et couronnent la future mère du Sauveur. C’est Anne qui occupe le centre de la composition assise sur un trône, telle une Madone. Marie porte un drapé bleu. »

Je regarde la peinture…

Le trône évoque la tradition juive. Le bleu est une couleur associée à la royauté, la paix…

Je contemple Marie, aux côtés de sa mère… prélude de la Bonne Nouvelle…

Puis je lis l’évangile de la fête de la Nativité de la Vierge Marie…Matthieu (1, 1-16. 18-23)

Généalogie de Jésus, Christ, fils de David, fils d’Abraham.

Abraham engendra Isaac, Isaac engendra Jacob, Jacob engendra Juda et ses frères, Juda, de son union avec Thamar, engendra Pharès et Zara, Pharès engendra Esrom, Esrom engendra Aram, Aram engendra Aminadab, Aminadab engendra Naassone, Naassone engendra Salmone, Salmone, de son union avec Rahab, engendra Booz, Booz, de son union avec Ruth, engendra Jobed, Jobed engendra Jessé, Jessé engendra le roi David.

David, de son union avec la femme d’Ourias, engendra Salomon, Salomon engendra Roboam, Roboam engendra Abia, Abia engendra Asa, Asa engendra Josaphat, Josaphat engendra Joram, Joram engendra Ozias, Ozias engendra Joatham, Joatham engendra Acaz, Acaz engendra Ézékias, Ézékias engendra Manassé, Manassé engendra Amone, Amone engendra Josias, Josias engendra Jékonias et ses frères à l’époque de l’exil à Babylone.

Après l’exil à Babylone, Jékonias engendra Salathiel, Salathiel engendra Zorobabel, Zorobabel engendra Abioud, Abioud engendra Éliakim, Éliakim engendra Azor, Azor engendra Sadok, Sadok engendra Akim, Akim engendra Élioud, Élioud engendra Éléazar, Éléazar engendra Mattane, Mattane engendra Jacob, Jacob engendra Joseph, l’époux de Marie, de laquelle fut engendré Jésus, que l’on appelle Christ.

Voici comment fut engendré Jésus Christ : Marie, sa mère, avait été accordée en mariage à Joseph ; avant qu’ils aient habité ensemble, elle fut enceinte par l’action de l’Esprit Saint. Joseph, son époux, qui était un homme juste, et ne voulait pas la dénoncer publiquement, décida de la renvoyer en secret. Comme il avait formé ce projet, voici que l’ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse, puisque l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint ; elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus (c’est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. »

Tout cela est arrivé pour que soit accomplie la parole du Seigneur prononcée par le prophète : Voici que la Vierge concevra, et elle enfantera un fils ; on lui donnera le nom d’Emmanuel, qui se traduit : « Dieu-avec-nous ».                   

L’évangile ne nous dit rien de Marie, de sa famille, de ses origines… C’est Joseph qui s’inscrit dans la généalogie citée par Matthieu: évocation d’histoires, d’alliances et de mésalliances, d’ombre et de lumière, de chemins droits ou tortueux…. Histoire du peuple juif, et aussi de la fidélité de Dieu… Joseph est confronté à l’inattendu de Dieu. Il y consent…

Et moi? Est-ce que je sais m’ouvrir à la volonté de Dieu? Et pour cela, accepter ma propre histoire?

 » Joseph, l’époux de Marie, de laquelle fut engendré Jésus, que l’on appelle Christ. » L’histoire de Marie s’inscrit dans le plan d’amour de Dieu pour l’humanité. Là est l’identité de Marie, épouse de Joseph, Mère de Jésus-Christ, « Celle qui a cru » …

Je fais mémoire du « Fiat » de Marie…

 » Tout ce qu’il vous dira, faites-le.  » (Jn 2,5)

 » Marie, cependant, retenait tous ces événements et les méditait dans son cœur. »(Lc 2,19)

 » Magnificat » (Lc 1,46-55)

Avec Marie, je suis invitée à la conversion, la confiance…Elle m’entraîne vers Jésus, source de Paix…Suis-je prêt(e) à la suivre?

Je termine ma méditation en priant « Notre Père », puis avec le chant: La première en chemin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s